Le Management linéaire… où la fuite des responsabilités

« La motivation, l’implication, le niveau d’exigence que l’on doit avoir ne peuvent s’élever que si le collaborateur y est prêt, y est associé. »

Il y a dans les entreprises, de manière générale, un certain nombre de constats, qui amènent à une réflexion lorsque la maitre mot est « efficacité »

En effet, le premier exemple d’efficacité doit venir sans nul doute du Management.

En stratégique ou en opérationnel, l’accompagnement des équipes n’apparait pas comme la priorité, même si dans les discours, tout le monde semble d’accord.

En réalité, les Managers sont davantage préoccupés par l’exécution des tâches et le respect des délais que par la stimulation du collaborateur à effectuer lesdites tâches.

Souvent, lors de conférences ou de séminaires, j’échange avec des Managers de différents secteurs d’activités, et je suis surpris de constater qu’un responsable sur cinq ou six seulement est capable de me parler de chacun de ses collaborateurs de manière précise.

Lorsque l’on regarde de près les baromètres de satisfaction des salariés, et évidemment les leviers de motivation efficaces, on s’aperçoit que l’implication des équipes est directement liée à la relation que le N+1 direct développe avec son groupe.

030530_1906_5523_xsms

 

Les contacts, sans être forcément froids et distants, sont souvent réduits au strict minimum.

En réalité, un Manager doit être capable de parler de chacun des membres de son équipe, dans l’ensemble de l’individu qu’il représente. Car, pour piloter un groupe, il faut connaître profondément sa composition. La motivation, l’implication, le niveau d’exigence que l’on doit avoir ne peuvent s’élever que si le collaborateur y est prêt, y est associé.

La performance globale de l’entreprise, sa pérennité reposent sur des bases relationnelles de confiance, de sincérité, et d’ambitions collectives connues et partagées. La montée en compétence qui suivra permettra au Manager de nouvelles performances.

L’autre point, que je qualifierai de « Management linéaire« , est l’incapacité du Manager… Que dis-je?… du Management, à valoriser la performance, et à sanctionner la non-performance. Le delta entre les 2 points peut s’avérer important. Un collaborateur impliqué doit avoir un niveau de reconnaissance affiché élevé. Ceci ne peut relever que d’une totale cohésion managériale. La formation est à ce titre un point déterminant. Et vous, dans vos équipes, où en êtes-vous?

dB, Dhomys Performances

 

Vous vous sentez concerné par cet article? Vous souhaitez échanger avec le consultant? Vous avez besoin d’infos ou de conseils?

Contactez dès maintenant Dhomys-Performance pour aller plus loin.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s